Le juin 20, 2024

1 Corinthiens 7

Mariage et Célibat

Dans ce podcast, je vous partage mes notes d'études bibliques de 1 Corinthiens 7. Ce passage du Nouveau Testament m'a énormément parlé, car je suis à un moment de ma vie où je ressens le couple comme une prison et un poids m'empêchant d'aller vers ce qui m'appelle profondément : Dieu.

Je découvre, avec 1 Corinthiens, Saint-Paul ou (Paul pour les Protestants) que je ne connaissais pas jusqu'à maintenant. J'avoue que je suis assez surprise du personnage et de son discours qui mérite d'être étudié.

Je ne vais pas décortiquer verset après verset, mais simplement les versets qui m'ont interpelé et m'ont demandé une étude plus poussée pour comprendre réellement l'étendue du message.

Introduction à 1 Corinthiens 

La première lettre de Paul aux Corinthiens est un des livres du Nouveau Testament de la Bible. Écrite par l'apôtre Paul vers 55 après J.-C., cette épître est adressée à la communauté chrétienne de Corinthe, une ville prospère et cosmopolite de l'Empire romain. Corinthe, célèbre pour son port et sa diversité culturelle, était aussi connue pour ses défis moraux et spirituels, ce qui en faisait un terrain fertile pour les enseignements de Paul.

1 Corinthiens est une lettre riche en enseignements et en sagesse pratique, adressée non seulement aux croyants de Corinthe, mais aussi à tous ceux qui cherchent à comprendre et à vivre selon les principes du christianisme. Cette épître continue d’inspirer et de guider les chrétiens à travers les âges, offrant des perspectives précieuses sur les défis contemporains de la foi et de la communauté.

Introduction à 1 Corinthiens 7

Le chapitre 7 de la première lettre de Paul aux Corinthiens est l'un des passages les plus discutés et analysés du Nouveau Testament en raison de ses enseignements sur le mariage, la sexualité et la vie célibataire. Dans ce chapitre, Paul répond aux questions spécifiques que les Corinthiens lui ont posées concernant ces sujets, offrant des conseils pratiques et spirituels destinés à guider les croyants dans leurs relations personnelles.

Le contexte de ce chapitre est crucial Pour éviter de réveiller nos passions, le contexte est toujours important pour bien comprendre le message. Mais ne pas oublier que cela peut aussi s'appliquer de nos jours, même et surtout si cela va à contre courant de la société.pour comprendre les recommandations de Paul. Corinthe, une ville portuaire renommée pour son cosmopolitisme et ses mœurs relâchées, présentait de nombreux défis pour les nouveaux chrétiens en matière de moralité sexuelle et de relations conjugales. Paul aborde ces préoccupations en soulignant l'importance de vivre une vie sainte et disciplinée, que l'on soit marié ou célibataire.

Paul commence par reconnaître la valeur du mariage tout en soulignant que le célibat peut être une voie honorable, particulièrement pour ceux qui se sentent appelés à se consacrer entièrement au service du Seigneur. Il discute des responsabilités mutuelles des époux, des situations spécifiques telles que le mariage entre croyants et non-croyants, et de la gestion des désirs sexuels. L'objectif de Paul est de promouvoir la paix et l'harmonie dans les relations tout en permettant à chacun de servir Dieu de manière optimale.

Découpage du chapitre 7 de 1 Corinthiens

J'ai découpé en deux parties ce chapitre et je vais principalement me concentrer sur la deuxième partie car c'est celle-ci qui a attiré le plus mon attention.

Voici le découpage que je vous propose :

  • 1 Corinthiens 7, 1-16

    • Paul discute des avantages et des responsabilités du mariage et du célibat.
    • Importance de la fidélité conjugale et des devoirs envers son conjoint.
    • Conseils sur le divorce dans le contexte chrétien.


  • 1 Corinthiens 7, 25-40

    • Encouragements au célibat pour un dévouement total au service du Seigneur.
    • Détachement des biens matériels et des relations terrestres.
    • Spécifiquement pour les veuves, la liberté de se remarier "dans le Seigneur".

1 Corinthiens 7, 7-8

07. Je voudrais que tous les hommes soient comme moi ; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l'un celui-ci, l'autre celui-là.  

Paul commence par exprimer son désir que tous les hommes soient comme lui-même, probablement en référence à son célibat consacré à Dieu. Il reconnaît cependant que chaque personne a reçu de Dieu des dons particuliers et différents. Ce verset souligne que les choix de vie (comme le célibat ou le mariage) peuvent dépendre des dons et des appels spécifiques que Dieu accorde à chacun.

08. Aux célibataires et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de demeurer comme moi.

Paul conseille ensuite aux célibataires et aux veuves de considérer favorablement le célibat, comme lui-même le fait. Il souligne les avantages et la valeur du célibat pour ceux qui peuvent y demeurer dans la paix et la fidélité à Dieu. Pour Paul, le célibat permet une concentration plus complète sur le service de Dieu, sans les préoccupations et distractions liées au mariage.

1 Corinthiens 7, 28

28. Mais si tu te maries, tu ne pèches pas ; et si la jeune fille se marie, elle ne pèche pas. Seulement, ces gens-là connaîtront les tribulations de la chair, et moi, je voudrais vous les épargner.
"Si tu te maries, tu ne pèches pas"

Paul souligne que se marier n'est pas un péché. Il s'adresse probablement à ceux qui sont préoccupés par la question de savoir si le mariage est approprié pour un croyant. Il clarifie que le mariage est une option légitime et non peccamineuse.

"Et si la jeune fille se marie, elle ne pèche pas"

De la même manière, Paul assure que pour une jeune femme (ou une vierge) se marier n'est pas un péché. Cela confirme l'enseignement que le mariage est honorable pour tous.

"Ces gens-là connaîtront les tribulations de la chair"

Paul avertit cependant que ceux qui se marient devront faire face à des difficultés et des soucis liés à la vie conjugale. Les "tribulations de la chair" font référence aux responsabilités, aux conflits potentiels et aux défis quotidiens inhérents à la vie de couple.

"Moi, je voudrais vous les épargner"

Paul exprime son désir de protéger les croyants des complications et des distractions que peuvent apporter ces tribulations. Il recommande le célibat comme une voie de vie plus simple et plus libre pour se consacrer pleinement au service de Dieu.

1 Corinthiens 7, 29-31

29. Je vous le dis, frères : le temps s'est fait court. Que désormais ceux qui ont femme soient comme n'ayant pas de femme,

Paul commence par rappeler que le temps est court. Il fait probablement référence à la croyance que le retour du Christ est proche. Dans cette perspective eschatologique (concernant la fin des temps), il suggère que les relations terrestres, y compris le mariage, devraient être vues sous un nouvel angle. Cela ne signifie pas que ceux qui sont mariés doivent ignorer leurs responsabilités conjugales, mais plutôt que leur attachement à ces relations ne devrait pas les détourner de leur dévotion à Dieu et de leur préparation pour le retour du Christ.

30. ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui sont dans la joie comme n'étant pas dans la joie, ceux qui achètent comme ne possédant pas,

Paul continue en soulignant une attitude de détachement face aux circonstances de la vie. Que l'on soit dans la tristesse ou dans la joie, ces états ne devraient pas nous empêcher de garder notre attention sur les réalités éternelles. De même, ceux qui achètent des biens ne doivent pas se comporter comme s'ils les possédaient vraiment, car les possessions terrestres sont temporaires.

31. ceux qui usent de ce monde comme n'en usant pas pleinement, car elle passe, la figure de ce monde.

Ici, Paul appelle à une utilisation du monde sans en être pleinement engagé. Cela signifie vivre dans le monde tout en étant conscient de sa nature transitoire.Cette notion est primordiale et doit être méditée par chacun. "La figure de ce monde passe" souligne que toutes les choses matérielles et les structures sociales sont éphémères et qu'il ne faut pas s'y attacher excessivement.

1 Corinthiens 7, 32-35

32. J’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur.

Paul exprime son désir que les croyants soient sans inquiétude. Il souligne que les célibataires peuvent se concentrer entièrement sur les affaires du Seigneur. Leur engagement et leur souci sont dirigés vers plaire à Dieu, sans les distractions ou les responsabilités supplémentaires qu'un mariage pourrait apporter.

33. Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé.

Ici, Paul note que les personnes mariées ont des préoccupations supplémentaires, liées aux affaires du monde, notamment comment plaire à leur conjoint. Cela ne signifie pas que ces préoccupations sont mauvaises, mais qu'elles ajoutent des responsabilités et peuvent diviser l'attention d'une personne entre le service à Dieu et le soin de leur famille.

34. La femme sans mari, ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde, elle cherche comment plaire à son mari.

Paul étend cette idée aux femmes. Une femme célibataire ou vierge peut se concentrer pleinement sur les affaires du Seigneur et s'efforcer d'être sainte de corps et d'esprit. En revanche, une femme mariée a aussi des responsabilités envers son mari, ce qui peut diviser son attention entre ses devoirs conjugaux et ses devoirs spirituels.

35. C’est dans votre intérêt que je dis cela ; ce n’est pas pour vous tendre un piège, mais pour vous proposer ce qui est bien, afin que vous soyez attachés au Seigneur sans partage.

Paul clarifie qu'il donne ces conseils pour le bien des croyants, pas pour leur imposer des restrictions. Son objectif est de les aider à vivre de manière convenable et à maintenir un attachement sans partage au Seigneur. Il cherche à montrer que le célibat peut offrir une liberté et une disponibilité totales pour servir Dieu, sans les distractions ou les obligations du mariage.

1 Corinthiens 7, 39-40

39. Une femme est liée pour le temps que vit son mari. Si le mari vient à mourir, elle est libre de se remarier à qui elle veut, mais seulement dans le Seigneur.

Paul commence par rappeler une loi générale concernant le mariage : une femme mariée est liée à son mari tant qu'il est vivant. Cette déclaration reflète l'enseignement traditionnel sur l'indissolubilité du mariage. Cependant, s'il arrive que le mari meure, la femme devient libre de se remarier. Paul précise néanmoins que ce remariage doit se faire "dans le Seigneur", c'est-à-dire avec un autre croyant chrétien. Cette clause est destinée à assurer que les croyants restent dans des unions qui partagent les mêmes valeurs et engagements religieux.

40. Elle est toutefois plus heureuse, à mon avis, si elle demeure ainsi ; et je pense, moi aussi, avoir l'Esprit de Dieu.

Paul donne ici son opinion personnelle, bien qu'il affirme que cette opinion est guidée par l'Esprit de Dieu. Il suggère que la veuve serait plus heureuse si elle choisissait de ne pas se remarier. Selon Paul, rester célibataire après la mort du conjoint permettrait à la veuve de se consacrer plus pleinement au service du Seigneur, sans les distractions et les responsabilités supplémentaires d'un nouveau mariage.

Le chapitre 7 de 1 Corinthiens nous offre une vision équilibrée et nuancée des enseignements de Paul sur le mariage, le célibat et la sexualité. En répondant aux préoccupations des Corinthiens, Paul cherche à clarifier que ni le mariage ni le célibat ne sont supérieurs en eux-mêmes ; chaque état de vie à sa propre valeur et son propre appel divin.

Les conseils de Paul encouragent les croyants à choisir leur chemin de vie en fonction de leur appel personnel et de leur capacité à servir Dieu de manière pleine et entière. Il met en avant la nécessité de vivre dans la paix et la sainteté, que l'on soit marié ou célibataire, et insiste sur le respect et l'amour mutuel dans les relations conjugales.

Au sujet de l'auteur

Anne-Sophie Pau

Catéchumène de 41 ans
Après 30 ans dans le monde de l'occultisme, de l'ésotérisme et du développement personnel, je vous partage mon parcours pour me rapprocher de Dieu.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>